Prix comics de la Critique ACBD

Logo prix comics ACBD de la Critique

Élaboration d’un nouveau prix BD pour l’ACBD

L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, par l’entremise de son bureau, m’a missionné pour élaborer une nouvelle récompense remise par l’association à un auteur de bande dessinée. 

Le projet, proposé au cours de l’Assemblée Générale 2018, a été voté lors de l’AG 2019 au salon Livre Paris.

Après le Grand Prix de la Critique, le Prix Jeunesse, le Prix Québec et le Prix Asie, voici donc le Prix Comics ACBD de la Critique

Je suis donc depuis 2019 le coordonnateur de ce prix. Un jury de pré-sélection est à l’oeuvre. Il est composé de :

  • Bernard Launois (Auracan.com)
  • Aurélien Pigeat (Actuabd.com)
  • Florian Rubis (sobd2020.com)

Pourquoi primer le meilleur comic-book ?

Jusqu’à présent, le comic-book, bande dessinée anglo-saxonne, avait plutôt mauvaise presse. Ses origines populaires, un certain snobisme aussi, avaient catalogué le genre dans son ensemble dans une catégorie bas de gamme. Seuls quelques auteurs, à la dimension plus intellectuelle ou artistique, arrivaient à surnager. Le comic-book était une niche de geeks, voir de nerds.

Mais aujourd’hui, le geek est grand public. Le développement des films Marvel Studios a grandement popularisé et démocratisé le super-héros de comic-book. La production de bande dessinée américaine s’est aussi développée plus largement au-delà de la figure du super-héros qui fait si « mauvais genre ». La plupart des éditeurs de Bande Dessinée français veulent leur label, leur collection voir leurs albums simplement, traduits de productions américaines. 

Il était donc temps que l’ACBD se positionne sur un secteur éditorial riche, diversifié et aux qualités artistiques indéniables.

Quelles sont les valeurs du prix comics ACBD ?

Le Prix Comics ACBD de la Critique distingue un ouvrage de bande dessinée paru initialement en anglais, publié par un éditeur anglophone dans une zone culturelle liée aux comic-books et traduit en français pour les pays francophones. Ce titre répond à la définition des prix ACBD, à savoir porter une forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie.

Telle est la définition construite par le comité de sélection du prix. Que signifie-t-elle ?

Que l’on pourra sélectionner des albums de pays hors Etats-Unis.
Que l’on pourra sélectionner des albums de super-héros.
Que l’on ne sélectionnera que les titres les plus ambitieux et exigeants.

Qu’est-ce qu’un bon comic-book ?

Cette question est incontournable dès lors que l’on prétend évaluer et primer un produit culturel et artistique.
Pour nous à l’ACBD, une bonne Bande Dessinée conjuguera un sujet de fond bien trouvé, un traitement narratif intelligent et un dessin plus que maîtrisé.

Notre objectif est de parvenir à identifier les titres les plus ambitieux de la Bande Dessinée américaine. Donc oui, cela passera sous silence de très nombreuses productions. Qui seront peut-être plaisantes, fun, sympa voir même très bonnes, mais qui ne représenteront pas le meilleur de la production annuelle.

Est-ce à dire que le Prix Comics ACBD de la Critique est élitiste ?

Les lauréats du prix Comics ACBD de la Critique

Le premier prix a été remis en octobre 2019, à l’occasion de la Comic Con Paris.
Les adhérents de l’association votent sur une liste de 5 titres définis par le jury sélection.

Prix comics ACBD de la Critique 2019 : Mister Miracle (Urban Comics)

Les 5 titres sélectionnés étaient :

  • Mister Miracle, par Tom King et Mitch Gerads (Urban Comics)
  • Multiversity, par Grant Morrison, collectif (Urban Comics)
  • Pour l’amour de Dieu, Marie!, par Jade Sarson, (Cambourakis)
  • Tumulte, par John Harris Dunning et Michael Kennedy (Presque Lune)
  • X-Men Grand Design tome 1, par Ed Piskor (Panini Comics)

Mister Miracle a remporté le premier prix de par une narration extrêmement pensée pour rendre hommage au travail de Jack Kirby. Et pour remettre en question les gimmicks du « King of comics ».

Prix comics ACBD de la Critique 2020 : Kent State (Cà et là)

Les 5 titres sélectionnés étaient :

  • Batman Créature de la nuit, scénarisé par Kurt Busiek, dessiné et mis en couleur par John Paul Leon et traduit par Jérôme Wicky (Urban Comics)
  • L’histoire de l’univers Marvel, scénarisé par Mark Waid et dessiné par Javier Rodriguez, (Panini Comics)
  • Kent State, écrit et dessiné par Derf Backderf et traduit par Philippe Toboul (Editions Ca et Là)
  • Mind MGMT tomes 1 et 2, écrit et dessiné par Matt Kindt et traduit par Thomas de Châteaubourg (Monsieur Toussaint L’Ouverture)
  • Sur la route de West, écrit et dessiné par Tillie Walden et traduit par Alice Marchand (Gallimard)

Kent State a convaincu les adhérents par la qualité de son écriture journalistique, sur un sujet peu connu des lecteurs français.